Halloween

Publié le par Cindy Letourneur

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les origines d’Halloween remontent à l’ère antique avec la fête religieuse celte et gauloise de Samain qui était célébrée pour accueillir la nouvelle année et les esprits des défunts. Pendant une semaine, les festivités étaient rythmées par des rites druidiques, des assemblées, des libations et des banquets rituels. Au milieu du 19e siècle, les Irlandais migrèrent aux États-Unis avec leurs contes et légendes dont celle de « Jack O’Lantern », un ivrogne qui défia le diable en lui jouant des farces. Il fut chassé du paradis le 31 octobre, le jour de sa mort, et condamné à errer éternellement parmi les vivants avec une lanterne (un navet qu’il était en train de manger avec une braise à l’intérieur que Jack avait mise pour éviter que le vent glacial ne l’éteigne). Les Irlandais avaient donc coutume de creuser des navets pour s’éclairer le soir d’Halloween et chasser les mauvais esprits. Aux États-Unis, ils découvrirent la citrouille plus colorée, plus volumineuse et surtout plus facile à découper que le navet. La tradition continua donc avec ce beau légume devenu l’emblème d’Halloween.

Cette fête est très importante aux États-Unis, une véritable institution (fête de partage et de convivialité) et ce n’est que vers la fin du 19e siècle que le fameux Trick or Treat (des friandises ou un sort) fit son apparition. Vers 1990, elle arriva en France, perdant cependant un peu de sa magie avec le temps, car jugée trop commerciale. Cette fête n’est pas à confondre avec la fête des morts qui a lieu le 2 novembre.

 

Cindy Letourneur

Halloween

Publié dans Culture

Commenter cet article