Cocci la Nénelle

Publié le par Cindy Letourneur

Cocci la Nénelle

Cocci la Nénelle, c’est l’histoire d’une collaboration entre un auteur : Yann Fournier, des illustrateurs : des élèves de l’école Max Jacob et la municipalité. Le 3 mars dernier, les enfants et leurs parents étaient invités à la mairie pour la présentation du livre.

Une belle aventure

Yann Fournier habite la commune depuis 5 ans, auparavant opérateur/projectionniste, il est actuellement en pleine reconversion professionnelle avec le souhait de travailler dans l’aménagement paysager. Pour ce faire, il suit un BTS à l’ESA d’Angers. Mais il a une passion : les histoires qu’il adore raconter aux enfants de sa famille. Il a d’ailleurs écrit des pièces de théâtre et des nouvelles. Cocci la Nénelle est son premier livre jeunesse. Pour lui, « les meilleurs auteurs sont les lecteurs ». Le projet consistait à illustrer l’histoire de cette petite coccinelle axée sur le thème de la différence. « Cocci la Nénelle est une petite coccinelle sans tache, ses amies se moquent d’elles. Elle vit en Afrique Noire, elle part de son village et rencontre divers animaux de la savane avec des taches… »

Une collaboration fructueuse

L’histoire écrite, il fallait l’illustrer… C’est pourquoi, Yann Fournier, aidé de la municipalité, a proposé de faire illustrer les aventures de sa petite coccinelle. Et c’est ainsi que les enfants de l’école Max Jacob des classes de MS et de GS ont été sollicités et ont contribué au projet. Aidés de leurs institutrices, mesdames Évanno et Lanio, ils ont mélangé les matières, dessiné, collé, découpé puis choisi les illustrations à publier, les « plus jolies », les « plus drôles » et les plus faciles à intégrer dans le format du livre. Yann Fournier précise que « l’objectif du projet était de mettre en avant tous les acteurs de la fabrication du livre : le corps enseignant, les acteurs qui sont les enfants, le travail de l’éditeur, et la municipalité qui a accompagné. » Il ajoute que « les enfants ont fait preuve d’une grande générosité. »

Mots d’enfants

Il n’est pas toujours facile pour un enfant âgé entre 5 et 7 ans de mettre des mots sur un tel travail, le monde de l’édition étant loin du leur, mais quelques-uns l’ont fait avec beaucoup d’enthousiasme (à noter que les élèves sont aujourd’hui en GS et CP). Timéo : « J’ai passé une grande aventure, j’ai bien aimé. J’ai dessiné une coccinelle, je suis content ! » Pour Iliana : « C’est une aventure, une jolie histoire, j’ai fait des dessins. » Naëlle est également très contente, car elle a fait « plein de coccinelles » et Timéa est ravie : « C’est trop bien, comme ça je vais pouvoir lire le livre, car maintenant je suis en CP ! » Tous sont unanimes, « C’était vraiment une belle aventure ! »

Le livre a été édité par la maison d’édition Les Petits Pavés en 1000 exemplaires. Ils sont disponibles à la Case des Pins et à l’espace culturel Leclerc de Saint-Brevin au tarif de 8 €.

Chaque enfant est reparti avec son livre offert par la municipalité et dédicacé.

Par ailleurs, Yann Fournier a un autre projet d’écriture sur le thème de l’environnement également avec des scolaires un peu plus âgés.

Après HistoireS de Serpent en 2015, c’est le deuxième projet de la municipalité qui poursuit ainsi le travail sur l’écriture et l’illustration auprès des scolaires.

 

Publié dans Culture

Commenter cet article

mariejoclaude 17/03/2017 09:39

une belle aventure pour les ennfants grâce à la générosité de l'auteur !